Musique : «Providence» est le premier album de la Sœur Gisèle Somé

Musique : «Providence» est le premier album de la Sœur Gisèle Somé

2 novembre 2022 Non Par Désiré Sawadogo

Journée de célébration de la Toussaint, 1er novembre 2022 c’est ce jour au cours duquel les chrétiens catholiques fêtent les saints, qu’a eu lieu la sortie officielle de la première production discographique de la servante de Dieu, Gisèle Somé. Elle a présenté ce tout nouveau et premier joyau musical, baptisé “Providence” à la presse et à tous ses mélomanes vénus pour la soutenir. C’était au Centre Spirituel Jean Paul II de Ouagadougou, sis à Tanghin en présence de plusieurs personnalités religieuses à savoir le Nonce apostolique, Monseigneur Michael Crotty et de ses consoeurs de la congrégation des sœurs Disciples du Divin Maître, des soeurs d’autres congrégations et des prêtres.

«Providence» est composé de 07 titres qui sont entre autres «Bénie sois-tu Marie», «Merveilleux est le Chemin», «Miséricorde est le Seigneur», «Monde sans repère», «Semence répandue», «Tu es bon», «Tu es tout pour moi».

Dans cet opus de belle facture, chanté dans un style Zouk et Arenbeat, l’artiste parle du “charisme de la famille paulinienne et la mission des sœurs du divin maître (Jésus)” sans oublier la bonté de la miséricorde de Dieu.

Le titre de l’album est “providence” parce que la réalisation de l’œuvre est une providence de Dieu, à entendre l’artiste. “Le choix du titre “providence” vient du fait que tout nous vient de la providence, que ce soit au niveau de l’inspiration et au niveau de la réalisation de l’album, tout nous vient de la providence” a affirmé la soeur Gisèle Somé

En effet, à s’en tenir aux dires de l’artiste, la réalisation de cette œuvre a connu le soutien de plusieurs âmes bienveillantes qui sont des personnes dont Dieu s’est servi pour la réalisation de l’album “Providence”. Ces personnes sont entre autres la supérieure locale, les sœurs de sa communauté et Aristide simporé accompagné de son équipe. L’œuvre a connu l’arrangement de Pilabre P Baudouin et sa maison de production.

Originaire de Guéguéré dans le diocèse de Diébougou, La Soeur Gisèle Somé, avec sa passion pour la musique s’ouvrait à tous ce qui est musique dans sa paroisse à Dano. Ainsi elle a décidé de se donner totalement au Seigneur, en 2013, elle commence sa formation dans la congrégation des Soeurs disciples du Divin maître et prononce les premiers vœux perpétuels en janvier 2021. Actuellement, en dehors de la musique, elle suit des cours de théologie.

L’album est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales et dans les différents centres de ventes d’objets de piété et est disponible au prix de 3000 frs le CD et la Clé USB au prix de 5000 frs CFA.

Désiré Sawadogo
Cs médias